Matsushita sur les écrans LCD, avec Hitachi… Trop tard !

Cloud

Après le plasma, le géant japonais veut placer le LCD dans ses écrans géants

Matsushita Electric Industrial négocie avec Hitachi la fabrication d’écrans LCD de 46 pouces et plus, pour étendre sa gamme pour le moment réservée aux écrans plasma. Pour cela, il abandonnerait la joint venture sur le LCD qu’il a réalisé avec le même Hitachi et Toshiba, et investirait dans une nouvelle unité de production.

La stratégie du géant industriel interpelle les analystes. Certes le marché des téléviseurs à écran plats de grande taille va continuer de progresser, profitant du passage imposé au tout numérique de la plupart des pays occidentaux autour de la fin de la décennie. Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Les 2,7 milliards de dollars que Matsushita va investir dans sa nouvelle usine ne seront pas productifs avant 2010. D’ici là, la vague du numérique, dont le pic est attendu pour 2009, aura quitté son apogée. De plus, le japonais annonce qu’il fabriquera des dalles de huitième génération. Mais Samsung et Sony sont déjà aujourd’hui sur cette technologie LCD, et Sharp est passé aux dalles de dixième génération.

Matsushita risque donc fortement de débarquer sur le marché en 2010 avec au moins un temps de retard sur ses concurrents…

A moins que l’objectif de l’industriel ne soit de lancer des écrans OLED. Cette technologie qui remplace de pitch (point) de l’écran par une diode est prometteuse, avec une luminosité inégalée et une consommation électrique réduite. Mais la technologie reste chère, au point que même Toshiba a renoncé à sortir un écran en 2009.

Et placer des milliards de LED sur un écran de 50 pouces n’est probablement pas pour demain ! Attendons d’abord de découvrir les premiers ordinateurs portables équipés d’un écran OLED… Un marché sur lequel Matsushita et Hitachi ne sont pas placés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur