MAX 2011 : Adobe fait le plein de nouveautés

Logiciels

Vidéo, photographie, programmation ; les ingénieurs d’Adobe travaillent à la mise au point de nouvelles fonctionnalités, dont certaines nous ont été présentées lors du MAX 2011.

Les Sneak Peeks restent l’une des parties les plus attendues de chaque édition du MAX de Los Angeles.
En 2011, le principe demeure le même que les années précédentes : une personnalité (ici Dwight Schrute de la série The Office) est invitée pour remettre les Max Awards, puis pour découvrir les travaux de la société, lesquels seront – ou ne seront pas – intégrés dans des futurs produits.

La vidéo en vedette
Cette année, l’accent a été mis sur les applications vidéo, avec tout d’abord un outil qui permet de définir l’architecture d’un plan fixe réalisé en 2D, puis d’y appliquer des effets 3D : mouvements de caméra, changements de focale, manipulation des éléments mobiles (par exemple une personne traversant une rue), etc. Impressionnant !
Autre technologie, RubbaDub offre d’aligner un doublage audio à la vidéo correspondante, et ce, automatiquement.
Une fonction qui pourra se montrer très pratique lorsque vous souhaitez refaire une bande-son (postsynchronisation), l’obtention d’un résultat impeccable étant alors largement facilitée.
Enfin, un dernier outil a été présenté. Il permet de trouver les points de synchronisation entre diverses vidéos. Grâce à lui, il sera par exemple possible de créer un ensemble cohérent à partir de films réalisés par des amateurs lors d’un même événement (concert, etc.).

Les applications graphiques
Du côté des technologies dédiées au monde de la photographie, le nouveau module de défloutage présenté lors des Sneak Peeks a fait un carton.
Ce dernier permet en effet d’éliminer presque totalement le flou de bougé, qu’il détecte et élimine avec brio.
Les ingénieurs de l’éditeur ont également présenté d’autres travaux, comme une fonction améliorée de recherche d’objets dans des photos, une nouvelle façon d’empiler et de manipuler les différentes couches d’une image et un système de mise en page adaptative pour InDesign, lequel permettra d’adapter dynamiquement le contenu à la plupart des formats de terminaux.

Un peu programmation
La plate-forme Flash n’a pas été oubliée.
Premier Sneak dévoilé, celui permettant de visualiser la télémétrie des applications Flash, AIR et Flex. Cette application simple d’emploi affiche le temps utilisé par les fonctions de rendu, le code ActionScript, etc. Pratique pour optimiser le code d’une application.
Autres avancées, présentées malheureusement un peu rapidement : le support du NFC pour les applications AIR mobiles, la gestion du GPU Computing au sein de la plate-forme Flash (avec des gains impressionnants en terme de vitesse de calcul) et un système de débogage inversé… dont le fonctionnement nous a complètement échappé (ainsi qu’à une grande partie du public présent ce soir-là).
Il ne reste maintenant plus qu’à croiser les doigts en espérant qu’Adobe ajoute ces différentes technologies à ses produits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur