MAX 2011 : Adobe introduit l’édition de livres numériques à la demande

Logiciels

Adobe décline sa Digital Publishing Suite en une édition facturée à l’acte : 395 dollars par application générée. Un modèle adapté aux utilisateurs occasionnels.

L’Adobe Digital Publishing Suite est une offre hébergée qui permet de créer des livres numériques dédiés aux tablettes. Cette solution est particulièrement populaire, car elle permet de concevoir des ouvrages qui sont de véritables applications interactives. Si vous avez ‘feuilleté’ un journal sur un iPad, vous avez probablement déjà vu le résultat que permet d’obtenir un produit comme la Digital Publishing Suite.

Une offre enfin accessible ?

Lors du MAX 2011 de Los Angeles, Kevin Lynch, CTO d’Adobe, a annoncé la disponibilité de la Single Edition de cette offre. Particularité, elle est accessible au prix de 395 dollars par application générée. Un mode de paiement à l’acte et non au mois, qui sera adapté à ceux ayant des besoins ponctuels d’édition.

Certes, ce tarif reste assez onéreux, mais pour la première fois, les petites entreprises – voire les indépendants – peuvent accéder à cette technologie. Cette annonce a été particulièrement bien accueillie par le public présent au MAX.

InDesign, le passage obligé

Si cette solution est maintenant plus abordable, elle n’est en aucun cas dédiée aux amateurs, son utilisation restant liée à celle d’InDesign. De plus, elle ne permettra de diffuser les titres que sur les tablettes d’Apple. Pour Android et BlackBerry OS, il faudra attendre 2012… ou opter pour une autre version de cette offre.

Notez que l’Adobe Digital Publishing Suite, Single Edition, pourrait être très appréciée par les entreprises désirant mettre au point une brochure produit ou livrer un rapport d’activité à leurs actionnaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur