McAfee estime que la menace mobile se précise!

Sécurité

Une étude de l’éditeur californien révèle que la majorité des consommateurs s’inquièterait du faible niveau de sécurité des téléphones portables. Vraiment?

L’étude, intitulée : « McAfee Mobile Security Report 2008 », décrit en détail l’utilisation des services mobiles, nouveaux ou non, et la perception qu’ont les utilisateurs des problèmes de sécurité des téléphones portables.

Bilan des courses, 86% des utilisateurs sont inquiets des risques potentiels, comme l’augmentation frauduleuse des factures, la perte d’informations et le vol. Au niveau mondial, 34% des utilisateurs de téléphones portables mettent en doute la sécurité générale des appareils et des services mobiles.

79% des consommateurs utilisent en pleine connaissance de cause des appareils non protégés, et 15% supplémentaires sont incertains du niveau de sécurité de leurs appareils. Et 59% des abonnés, attendent des opérateurs mobiles qu’ils assument la responsabilité de protéger les appareils et les services mobiles.

Si la confiance envers les services de messagerie et les services vocaux classiques reste relativement élevée, 55% des personnes consultées ont exprimé leur inquiétude à propos des paiements mobiles et des services bancaires. 40% d’entre elles sont également préoccupées par la sécurité des téléchargements multimédias.

Les habitués de l’Internet mobile expriment une inquiétude 80 % supérieure à celle des utilisateurs qui n’ont jamais recours à ces types de services. Globalement, plus de 72% des utilisateurs doutent de la sécurité des nouveaux services mobiles, l’inquiétude augmentant avec la maturité du marché.

Au niveau mondial, 14% des utilisateurs nomades ont été témoins de virus pour téléphones portables, qu’ils aient eux-mêmes été infectés ou qu’ils connaissent quelqu’un l’ayant été. Cette sensibilisation a un impact important sur la confiance des utilisateurs, 80% d’entre eux craignent qu’une personne de leur entourage, ami ou collègue, ne soit victime d’un virus mobile.

Par ailleurs, la messagerie mobile rencontre toujours plus de succès, et 38,6% des abonnés déclarent recevoir des messages de spam ‘gênants’ au moins une fois par mois. Au Japon, 26,1% des abonnés reçoivent du spam quotidiennement.

L’étude a été réalisée par Datamonitor auprès de 2.000 utilisateurs mobiles répartis de manière égale entre les États-Unis, le Royaume uni et le Japon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur