McAfee fait le point des attaques virales

Sécurité

Surprise, les virus se diffusant par e-mail sont moins nombreux, contrairement aux chevaux de Troie et programmes robots automatisés. Aujourd’hui la crainte vient surtout du “phishing” et des “menaces mobiles”

Les prévisions sont plutôt mauvaises, car phishing et virus pour systèmes mobiles sont un fléau en vogue. Depuis décembre 2004, les attaques de phishing ont augmenté de 25% par mois et les programmes véreux pour systèmes mobiles sont passés de 5 fin 2004, à 50 aujourd’hui. Le système le plus touché est logiquement aussi le plus répandu : Symbian, qui équipe la majorité des périphériques mobiles de type téléphones et smartphones.

Le nombre de vulnérabilités logicielles exploitées a lui aussi augmenté par rapport au premier trimestre 2004, 6% de plus en 2005, avec la barre des 1000 failles exploitées franchie pour ce premier trimestre 2005. McAfee remarque aussi la progression des programmes non sollicités, comme les ‘adwares’ par exemple. Sur 5 millions d’ordinateurs connectés au service en ligne de McAfee, 1,5 million ont été signalés infectés par un adware non-voulu, avec en moyenne 3 adwares différents par système touché. Alors que pour la période 2000 à 2004 la production de virus avait marqué le pas, l’éditeur de solutions antivirus annonce déjà une augmentation de 20 % entre 2004 et 2005. L’année qui s’annonce sera donc certainement pleine de réjouissances pour les entreprises d’antivirus, qui voient le marché exploser… Les principales menaces du premier trimestre 2005

– Exploit-ByteVerify – Exploit-HelpZonePass – Exploit-MhtRedir – JS/Noclose – StartPage – VBS/Psyme – W32/Mytob – W32/Sdbot (sdbot, gaobot, polybot, spybot)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur