Pour gérer vos consentements :

McAfee s’offre le VPN TunnelBear

McAfee, entreprise détenue à 49 % par Intel, rachète TunnelBear, un fournisseur de réseau privé virtuel (VPN) basé au Canada. Créée en en 2011, la société torontoise édite l’un des plus populaires VPN du monde, célèbre pour son ours comme emblème.

Selon TunnelBear, environ 20 millions d’utilisateurs sur la planète utiliseraient sa plateforme pour échanger leurs données en toute sécurité. Gratuit jusqu’à 500 Mo de trafic, le produit est ensuite payant (de 5 à 10 dollars par mois). En automne dernier, l’éditeur avait diversifié son activité en lançant RememBear, un gestionnaire de mots de passe.

Avec cette acquisition dont le montant n’a pas été communiqué, McAfee, poids lourd du marché de la sécurité (7,7 milliards de dollars de revenus), réalise son deuxième rachat depuis qu’elle a pris son indépendance du groupe Intel l’année dernière. Fin novembre, elle s’emparait de Skyhigh Networks, et de sa solution de CASB, Cloud Access Security Broker.

McAfee qui dispose de son propre service VPN, baptisé Safe Connect, entend capitaliser sur l’expertise de TunnelBear. La marque de ce dernier devrait être toutefois conservé.

Le recours au VPN est souvent assimilé à la volonté de dissimuler des activités illicites et notamment le téléchargement d’œuvres artistiques mais McAfee cite d’autres usages dans son communiqué. Un VPN sécurise aussi les données sur un wifi public, rappelle-t-il. La navigation privée sur le web permet, par ailleurs, de bloquer les publicités intrusives.

Un VPN pour entreprise

Si l’acquisition de TunnelBear va principalement renforcer l’activité grand public de McAfee, elle lui permettra d’initier aussi un nouveau créneau en entreprise. En juillet dernier, l’entreprise canadienne a, en effet, introduit TunnelBear for Teams.

Fidèle à la réputation de simplicité de l’éditeur, une organisation peut, avec ce produit, rapidement se constituer un réseau privé. Il suffit d’envoyer une invitation par mail à tous les employés.

Depuis son tableau de bord, l’administrateur gère ensuite les droits des utilisateurs.

TunnelBear for Teams assure un cryptage AES-256 bits pour un trafic illimité dans plus de 20 pays. Chaque collaborateur dispose d’un accès sécurisé pour cinq terminaux différents (poste fixe, portable, smartphone, tablette).

Recent Posts

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

7 heures ago

ERP : Infor suspend le projet CM3

Infor va abandonner le projet CM3, une version sur site et conteneurisée de son ERP…

8 heures ago

Mainframe : IBM Cloud lance z/OS en tant que service

Le groupe IT confirme la disponibilité d'une instance serveur virtuel de développement et de test…

8 heures ago

Cybersécurité : les 3 points clés de l’accord ANSSI-CEA

L'ANSSI et le CEA ont signé un accord-cadre d'une durée de trois ans axé sur…

13 heures ago

MLPerf : les 5 nouveaux systèmes référents en entraînement

Cinq configurations se partagent les premières places sur les huit tests du dernier benchmark MLPerf…

13 heures ago

Chargeur universel : l’USB-C, spectre mondial pour Apple

L'aboutissement des démarches de l'UE sur la question du « chargeur universel » a suscité…

16 heures ago