MCI dément tout détournement de trafic au détriment d’AT&T

Régulations

Le géant des télécom, ex WorldCom, est toujours mis à mal par ses grands concurrents. Mais après avoir mené sa propre enquête en interne, il dément en bloc

La bataille livrée entre MCI et ses rivaux -dont AT&T, Verizon Communications et SBC- n’a pas fini de rebondir. Le nouveau président de MCI a voulu en avoir le coeur net: il a ordonné des investigations internes afin de vérifier s’il y a eu ou non reroutage d’appels dans le but de contourner le paiement de frais d’accès. Des milliers de documents ont été passés au crible, des entretiens ont eu lieu avec diverses catégories de personnels et des vérifications techniques du dispositif de routage ont été menées: cette enquête diligentée durant la semaine écoulée, conclut qu’il n’y a pas eu de pratiques répréhensibles. Ces conclusions vont être versées au dossier actuellement instruit par le juge du District Sud de New York.

Tel est pris qui croyait prendre?… Or, simultanément, il se trouve que deux compagnies de téléphone ayant traité avec AT&T soutiennent que ce dernier met en oeuvre des pratiques de reroutage déloyales semblables à celles dont MCI serait accusé… General Communications en Alaska (GCI) et Telefonos de Mexico reprochent à AT&T des pratiques similaires à celles reprochées à MCI, tout cela pour soutirer le maximum d’un marché fabuleux de 16 milliards de dollars, rappelait le New York Time de ce 3 août. Le mois dernier, les autorités de régulation d’Alaska ont classé un litige vieux de 6 ans opposant GCI à AT&T, litige où ce dernier se voyait reprocher de rerouter du trafic hors de l’ Alaska pour réduire ses coûts d’accès. AT&T rejette toute comparaison avec le cas de MCI, soutenant qu’il n’y a jamais eu intention de fraude de sa part. L’accusation portée contre AT&T était que certains appels internes à l’Etat local à partir de cartes pré-payées AT&T étaient reroutés vers un numéro 800 dans le Wyoming… A suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur