MCI est ré-habilité auprès de l’adminstration US

Régulations

L’opérateur n’est plus proscrit. Suite à diverses enquêtes judiciaires sur la probité de ses comptes, l’opérateur avait été banni. La page est tournée

L’Administration générale des services, au sein de l’administration fédérale américaine, a décidé ce 6 janvier d’autoriser à nouveau la soumission d’appels d’offres auprès de l’opérateur MCI (ex WorldCom). Cette décision arrive, au bon moment, non pas par hasard: un méga contrat, FTS 2001, liant l’opérateur à l’administration fédérale arrive à échéance ces jours-ci. Elle est cependant assortie de certaines conditions, qui n’ont pas été rendues publiques. Ce contrat, d’un montant annuel de 300 millions de dollars environ, porte sur des services de téléphonie, de transmissions de données et de vidéo auprès de plusieurs agences de l’administration américaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur