MCI: l’administration américaine suspend ses achats

Régulations

Est-ce l’effet du lobbying AT&T + Verizon? Un premier couperet est tombé: l’opérateur est ‘persona non grata’ dans les achats publics

Conséquence des informations -contradictoires et fort médiatisées- de la semaine dernière: MCI, ex WorldCom, est banni de l’administration américaine, au moins temporairement. Par mesure de précaution…

La direction des Services centraux de l’administration fédérale américaine (GSA, General Services Administration) a finalement pris position: elle demande que soient suspendues toutes commandes vers l’opérateur qui subit depuis quelques semaines, de nouvelles attaques et allégations sur ses pratiques commerciales et comptables. Les dernières accusations portées contre MCI concernent d’éventuels détournements de trafic téléphonique local via des liaisons longue distance. Ces accusations ont notamment été portées par AT&T.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur