MediaTek annonce une solution ARM octocoeur palpitante

Composants

MediaTek vient de rendre officiel un SoC embarquant un “véritable processeur octocoeur”, le nec plus ultra, selon le constructeur, pour les futurs smartphones.

Evoqué début juillet, le SoC MediaTek intégrant un processeur à 8 coeurs est maintenant officiel. La société taïwanaise entend bien le distinguer de l’Exynos 5 Octa de Samsung en parlant de “véritable CPU octocoeur”.

8 coeurs pour un meilleur rapport performances par watt

Exit l’agencement big.LITTLE de deux jeux de 4 coeurs (4 à architecture Cortex-A7 et 4 autres à architecture Cortex-A15 pour le Samsung Exynos 5 Octa), place à l’intégration de 8 coeurs Cortex-A7 cadencés jusqu’à 2 GHz et pouvant fonctionner simultanément.

Le choix est censé puisque les coeurs Cortex-A7 sont beaucoup plus petits que les coeurs Cortex-A15 mais aussi et surtout parce qu’ils consomment beaucoup moins d’énergie électrique.

MediaTek met d’ailleurs en avant la frugalité énergétique de sa puce dont la consommation électrique serait réduite de 18% par rapport à des solutions à 4 coeurs lors du décodage de vidéos Full HD encodées en HEVC (High Efficiency Video Coding)/H.265.

La solution idéale pour le multitâche selon MediaTek

Une telle puce permettrait d’allouer intelligemment et de façon optimisée la puissance de calcul offerte par les 8 coeurs à architecture Cortex-A7.

Le multitâche serait ainsi l’apanage d’une telle solution à 8 coeurs : télécharger des données via le Web, tout en jouant ou en streamant une vidéo en Full HD sans lag ni surconsommation électrique, ne serait plus qu’une formalité.

Chaque onglet du navigateur internet pourra ainsi être attribué à un coeur et les différents effets 3D répartis sur les coeurs.

Il n’en reste pas moins qu’un telle solution nécessite un software optimisée pour tirer profit des 8 coeurs.

Réelle avancée ou bien pure marketing, toujours est-il que MediaTek ne se contente plus de proposer des SoC mobiles d’entrée ou de milieu de gamme.

Avec un score de 30 000 (pour le MT6592, nom de série de ce SoC) au benchmark AnTuTu, ce futur SoC pourrait venir concurrencer les Snapdragon 800 de Qualcomm et autre Tegra 4 de Nvidia. Hisilicon de concert avec Huawei devrait également rejoindre le club fermé des fabricants de CPU mobiles octocoeur mais le déclinera vraisemblablement avec un dispositif de gestion dynamique des coeurs baptisé AIPS (pour Artificial Intelligence Power Scaling).

La puce ARM octocoeur de MediaTek est actuellement proposée sous forme d’échantillons aux clients tandis que sa production de masse devrait débuter en novembre 2013.

Un "véritable CPU mobile octocoeur"
Un “véritable CPU mobile octocoeur”

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur