MediaTek MT8135 : 4 coeurs hétérogènes de concert

Composants

MediaTek lève le voile sur son nouveau SoC MT8135 pour tablettes haut de gamme. Il embarque un CPU avec agencement big.LITTLE singulier de quatre coeurs ARM.

Largement associé aux SoC d’entrée et de milieu de gamme, MediaTek entend bien étoffer son catalogue avec des puces pour terminaux mobiles haut de gamme. Le SoC MT8135 du constructeur s’inscrit dans cette tendance et rejoint ainsi le MT6592 qui se caractérise par son “véritable processeur octocoeur“.

Fonctionnement simultané de coeurs hétérogènes

MediaTek met en oeuvre un agencement encore inédit de quatre coeurs suivant la technologie big.LITTLE d’ARM. Deux coeurs Cortex-A15 ont ainsi en charge les tâches les plus lourdes tandis que deux autres à architecture Cortex-A7 se destinent à des tâches moins gourmandes en ressources CPU.

S’agissant de mobilité, c’est bien entendu le rapport performances par watt qui prime. Le MT8135 est en cela aidé par un algorithme de planification avancé et une gestion thermique dynamique afin de limiter le TDP (Thermal Dissipation Power) et de fait la consommation électrique.

Optimisation énergique mais également orientation poussée vers le multi-tâche caractérisent le nouveau SoC de MediaTek car si le recours à la technologie big.LITTLE permet de faire coexister deux types de coeurs hétérogènes, le MT8135 est la première puce à pouvoir faire fonctionner simultanément ces coeurs hétérogènes. La configuration big.LITTLE devient ainsi “big.LITTLE MP” pour “big.LITTLE Multi Processing”.

Cap sur les performances graphiques avec choix d’un GPU “Rogue”

Intégré dans son silicium se trouvent également un processeur graphique PowerVR Series6 d’Imagination Technologies ainsi qu’un module wireless pour le WiFi, le Bluetooth 4.0, GPS et FM. La puce supporte également la technologie Miracast (arrivée avec Android 4.2) qui, via la connectivité WiFi, permet de partager aisément du contenu multimédia entre différents appareils.

Précisément, MediaTek a opté pour le GPU “Rogue” PowerVR G6200. L’intégration d’une telle solution graphique devrait permettre au SoC de faire un bond substantiel en termes de performances graphiques à l’instar des SoC Snapdragon équipées de l’Adreno 330 (S 800 pour l’instant).

Fournir une expérience utilisateur optimisée, tel est le crédo de MediaTek qui, dans cette optique, met en oeuvre des solutions avancées telles que big.LITTLE, les microarchitectures Cortex-A15 et A7 ainsi que le savoir-faire d’Imagination Technologies pour la solution graphique.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur