Méga-panne mystérieuse chez France Télécom

Régulations

Virus ou problème de signalisation avec des opérateurs tiers? Les communications fixes ont été fortement perturbées pendant 24 heures. Ce lundi, la situation est revenue à la normale. Une enquête est ouverte

Situation assez rare pour être soulignée, le réseau fixe de France Télécom a connu de sérieuses perturbations entre samedi et dimanche dernier. Aucun événement externe comme une situation météorologique extrême n’est à l’origine de cette panne.

Les centraux téléphoniques de la région parisienne, du Nord et de l’Ouest de la France, ont été perturbés pendant le week-end, entre samedi 18H00 et dimanche 22H00, provoquant le rejet d’un certain nombre d’appels. Les lignes étaient actives mais de nombreux appels ne parvenaient pas à leurs destinataires. Plusieurs milliers d’abonnés ont été touchés. France Télécom n’était pas en mesure ce lundi matin de donner l’origine du dysfonctionnement, ni le nombre exact de clients affectés par ce dernier. La faute aux opérateurs tiers? Néanmoins, l’opérateur émet plusieurs hypothèses: “La cause humaine, l’attaque virale et la signalisation d’opérateurs tiers. Cette dernière hypothèse nous semble l’hypothèse la plus probable”, a déclaré Jean-Philippe Vanot, directeur exécutif réseaux, opérateurs et système d’information chez France Télécom. “La signalisation semble avoir pris un format bizarre que l’on ne savait pas traiter. Les centraux ont donc mis en oeuvre des mécanismes de protection, qui se sont traduits par le ralentissement du trafic”, a-t-il ajouté. Par ailleurs, “Thierry Breton, président de France Télécom, a ordonné une enquête précise, sérieuse, pour trouver les origines exactes du dysfonctionnement. Cela va prendre quelques jours pour avoir les conclusions définitives car nous épluchons des milliers d’appels”, a encore expliqué Jean-Philippe Vanot. Pour rétablir le trafic, l’opérateur historique a dû procéder à la réinitialisation de ses centraux et à l’élaboration d’un logiciel correctif permettant aux commutateurs d’éliminer les messages d’erreurs. “Ces commutateurs ont été engorgés par des messages d’erreurs dont il va falloir désormais trouver l’origine”, avait expliqué dimanche à l’AFP, Philippe Chicaud, directeur des réseaux fixes. “Ces messages empêchaient l’écoulement normal des appels. Nous avions observé une chute d’efficacité parfois importante sur les centraux“, a-t-il ajouté. De son côté, la fédération Sud-PTT explique n’avoir pour le moment “aucune information tangible sur ce qui s’est passé, mais cela fait plusieurs années que nous dénonçons des dysfonctionnements du réseau, soit pour des raisons informatiques, soit pour des raisons d’éloignement du personnel”. Ce lundi, heureusement jour férié, après différentes manipulations, France Télécom indique que la situation est redevenue normale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur