Mémoires et BenQ font plonger Infineon dans le rouge

Cloud

Le dépôt de bilan de BenQ Mobile et la scission de sa filiale mémoires
Gimonda ont fait plonger dans le rouge les résultats d’Infineon

Décidément, le géant allemand des semi-conducteurs Infineon peine à retrouver des résultats positifs et joue au yo-yo avec les marchés.

Pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal, clos à fin septembre, Infineon a pourtant réalisé un chiffre d’affaires de 2,29 milliards d’euros, supérieur aux attentes des analystes. Mais là où ces derniers attendaient un bénéfice net de 22 millions, le groupe a fortement déçu avec une perte de 36 millions d’euros!

Infineon souffre du dépôt de bilan de BenQ Mobile, le repreneur de la division mobiles du conglomérat industriel Siemens, qui était historiquement l’un de ses principaux clients pour ses puces pour téléphones.

L’autre source de perte du groupe provient de sa filiale Qimonda, qui souffre de sa nouvelle stratégie orientée vers les produits à forte marge alors qu’elle représente environ la moitié de son chiffre d’affaires, et qui n’a pas réalisé les chiffres attendus malgré sa progression.

Pour autant les résultats d’Infineon ne sont pas si mauvais et le fondeur a annoncé qu’il mène des négociations avancées avec un autre industriel de la téléphonie mobile, sur des volumes proches de ceux perdus avec BenQ. Mais c’est encore un trimestre perdu dans le plan de redressement du groupe.

Or, les perspectives sont encore loin d’être bonnes !…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur