Menaces de sécurité sur les centres informatiques

Sécurité

Une étude montre que les entreprises oublient souvent de protéger l’élément le plus important de leur système informatique, le ‘datacenter’

Brocade a dévoilé les résultats d’une étude menée auprès de 4.500 décideurs européens disposant de centres informatiques. Il apparait que dans plus d’un tiers des cas, la sécurité des datacenters n’est pas primordiale pour les entreprises.

La moitié des sondés avoue pourtant avoir subi des attaques en 2008. Dans 70 % des cas, les données perdues n’étaient même pas chiffrées, alors que 82 % des responsables estiment que des technologies de chiffrement auraient pu réduire les risques.

« La quantité d’informations sensibles continue de croître rapidement : les entreprises ont donc besoin d’un plus large déploiement des technologies de chiffrement au travers desdatacentersafin de protéger la confidentialité de leurs données », déclare Jon Oltsik, analyste senior chez Enterprise Strategy Group. « Spécifiques au stockage, ces besoins de sécurité et de confidentialité requièrent une approche architecturale permettant un chiffrement de l’ensemble des données stockées de l’entreprise tout en permettant d’administrer de bout en bout et de manière sécurisée le flux des données transitant au sein de plusieurs fabriques. »

Ce phénomène est alarmant. Les responsables semblent ainsi penser que la protection physique des locaux informatiques et la présence d’un personnel qualifié sont des mesures suffisantes, oubliant un peu vite que les failles de sécurité existent et n’ont besoin que d’un accès réseau pour se répandre au sein d’un datacenter. Selon l’UK Information Commissioner, 277 brèches de sécurité majeures ont été signalées en 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur