Messagerie : Telegram accuse Apple d’empêcher ses mises à jour

AppsMobilitéSécurité
messagerie-telegram-faille-securite

Bloquée en Russie, Telegram, la messagerie chiffrée, accuse la firme américaine Apple d’empêcher les mises à jour de l’application partout dans le monde.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Telegram, l’application de messagerie chiffrée, est utilisée par 200 millions de personnes dans le monde, dont 7% se trouvent en Russie.

Jeudi 31 mai, Pavel Dourov, son directeur et cofondateur, avec son frère Nikolaï, a affirmé sur son compte Telegram : « Malheureusement, certaines fonctionnalités de Telegram, comme stickers, ne fonctionnent pas correctement sous iOS 11.4 », la dernière mise à jour du système Apple. « Même si nous avons corrigé ce problème il y a des semaines ».

Et d’ajouter : « Apple empêche Telegram de mettre à jour ses applications iOS dans le monde depuis que les autorités russes ont ordonné à Apple de supprimer Telegram de l’App Store ».

Mi-avril, un tribunal de Moscou a décidé le blocage de Telegram en Russie. La messagerie refusant de fournir aux autorités russes les clés de chiffrement lui permettant de lire les messages d’utilisateurs.

Le régulateur russe des télécoms (Roskomnadzor) s’était prononcé en ce sens après une requête du Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie (FSB). Les autorités russes lui reprochant d’héberger des échanges d’organisations terroristes, entre autres.

Mais Telegram a contourné le blocage, suscitant la satisfaction de plus de 10 millions d’utilisateurs de l’appli en Russie et l’exaspération des autorités russes.

Rétorsion ?

Lundi, Roskomnadzor a demandé à Apple d’empêcher le téléchargement de l’application depuis l’App Store en Russie et l’envoi de notifications aux utilisateurs existants. Le régulateur a donné un mois à Apple pour s’exécuter, sous peine de « possibles mesures ».

Or, l’absence de mises à jour fragilise Telegram et l’expose au piratage. De surcroît, elle freine sa mise en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD) adopté par l’Union européenne, a insisté Dourov.

L’informaticien, qui a quitté la Russie en avril 2014, ne livre pas de date de retour à la normale. Mais il indique poursuivre les efforts engagés pour « résoudre la situation ».

Apple, à ce jour, n’a pas commenté publiquement la sortie de Pavel Dourov.

(crédit photo : Desiree Catani on Visualhunt / CC BY-NC-SA)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT