MGMT piraté : l'UMP propose 1 euro de dédommagement !

Régulations

Pirater plus pour payer moins

En matière de musique et de droits d’auteurs, l’UMP est en train de se tirer une balle dans le pied. Rappelons que le parti politique du président Sarkozy a été pris en flagrant délit de violation du droit d’auteur.

En effet, lors de meetings politiques et sur son site Internet, le parti a diffusé un titre du groupe MGMT sans son autorisation. Isabelle Wekstein, juriste spécialisée dans les droits d’auteur, réclame alors dédommagement au parti majoritaire à l’Assemblée.

On voit que ceux qui préconisent la chasse aux internautes ne sont pas les plus respectueux du droit des artistes“., explique l’avocate. On rappellera ainsi les charges de Philippe Lefebvre contre les “dealers” que sont les sites d’écoute enstreamingou les efforts pour faire passer le loi Hadopi censée lutter contre les effets du piratage en coupant l’accès Internet des adeptes du P2P…

Très vite, l’UMP essaye de calmer le jeu. L’UMP est très attachée au respect des droits d’auteur. Et la protection des oeuvres des artistes est quelque chose de primordial.Il fallait prévoir des indemnisations. Ceci est totalement normal.La musique utilisée dans les meetings l’a été dans le cadre de la Sacem et donc en payant des droits à la Sacem”.Tout en précisant “Nous sommes en train de regarder pour qu’il y ait une juste indemnisation du groupe“.

Après quelques jours de réflexion, le montant de la “juste indémnisation” est donc tombé : l’UMP propose 1 euro symbolique au groupe de rock ! Une proposition “méprisante” s’indigne l’avocate auprès de l’AFP.

Allez, encore un effort et l’UMP aura contre lui les consommateurs-internautes et les artistes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur