Michael Wang quitte la tête de Quanta Computer

Régulations

Les rumeurs d’acquisition de Quanta par Foxconn auraient pesé dans la balance

Il a mené son groupe, Quanta Computer, créé en 1988, à la première place des ‘vrais’ fabricants d’ordinateurs portables ? distribués sous leurs marques par les géants de l’informatique HP et Dell ? et créé grâce à son activité d’assemblage pour les ‘laptop’, serveurs, produits de stockage, téléphones mobiles, et même téléviseurs LCD pour le compte d’autres constructeurs, l’un des géants industriels de Taiwan.

Mais Michael Wang ne semble pas être satisfait, puisqu’il vient de présenter sa démission du poste de président, officiellement pour des motifs personnels. Celle-ci n’a pas encore été acceptée par le président du conseil d’administration du groupe, Barry Lam.

Mais le démissionnaire semble décidé, et vient d’indiquer qu’il s’apprête à mettre sur le marché au Taiwan Stock Exchange (TSE) 3,5 millions d’actions Quanta, qui représentent tout de même 42,3 % du capital de ses holdings.

Il se murmure que la démission de Michael Wang serait liée à la rumeur insistante, et pourtant plusieurs fois contestée par les protagonistes, d’un rapprochement avec Foxconn Electronics (Hon Hai Precision Industry). Ce dernier se porterait acquéreur de Quanta.

L’importance de la mise sur le marché des actions détenues par Michael Wang pourrait présager, selon la qualité des acquéreurs, des modifications sensibles dans la stratégie et la gouvernance du groupe?

Mais son patron est encore loin de quitter définitivement le groupe. Il n’a pour le moment donné aucune indication sur le devenir de membre directeur du conseil d’administration, ni d’ailleurs des 4,7 millions d’actions Quanta qu’il conservera dans son portefeuille ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur