Microservices : Nginx dope sa plateforme pour simplifier les déploiements

DéveloppeursDSILogicielsOpen SourceProjets

L’éditeur open source Ngnix met à niveau son offre commerciale. Il lance serveur d’applications (Unit) et contrôleur afin d’enrichir sa plateforme pour microservices.

Ngnix veut accélérer l’adoption de microservices dans les entreprises. La société née en 2011 des développements du serveur Web open source du même nom, enrichit et met à jour sa plateforme applicative pour simplifier les déploiements de microservices.

Dans une telle architecture, les applications sont décomposées en différents services interconnectés. Ils peuvent être développés, déployés et gérés indépendamment les uns des autres. Pour optimiser les ressources dédiées aux applications et au développement.

Dans ce contexte, l’entreprise a mis à jour Nginx Plus, l’édition commerciale de sa plateforme de serveur web. Elle est disponible dans sa 15e version désormais. Les améliorations de Nginx Plus portent sur la passerelle API, le contrôleur Ingress dans les clusters Kubernetes, le maillage de services et l’authentification (support d’OpenID).

D’autres éléments viennent enrichir la plaforme applicative de Ngnix.

Nginx Unit et Controller

L’entreprise basée à San Francisco (Californie) a confirmé dans un billet de blog l’arrivée de son serveur d’applications multilingue : Nginx Unit 1.0. Conçu pour optimiser le code des microservices, il se configure via une API dynamique pour les développeurs.

L’ensemble sera complété, au deuxième semestre 2018, de Controller R1. Un outil de contrôle, d’alerte et de gestion des instances pour Ngnix Plus et Unit. Controller permettra aux organisations de gérer applications internes héritées (Legacy) et microservices.

« Avec la transformation numérique, les entreprises n’ont d’autres choix que d’accélérer la modernisation de leurs applications », a déclaré Gus Robertson, CEO de Nginx. « Toutefois, mettre en œuvre ces technologies pour fournir une expérience client optimale, est un défi pour les entreprises. Pour franchir le cap, ces dernières doivent adopter une architecture de microservices qui complète leurs applications internes ». Pour ce faire, Nginx a développé une technologie qui permet, selon le dirigeant, « de faciliter leur transition vers les microservices ».

Lire également :

Numérique, data, devops… Les priorités du DSI, selon IDC

Microservices, Docker, Kubernetes : des compétences que les entreprises s’arrachent

(crédit photo Ngnix Controller © Ngnix)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur