Microsoft : 1,7 milliard de R&D sur Windows Server

Régulations

Le numéro un du logiciel va investir 1,7 milliard de dollars, sur son prochain exercice, en recherche et développement sur les serveurs Windows

Microsoft doit répondre à la pression du monde Linux, avec lequel l’affrontement est devenu stratégique, et cherche à développer de nouvelles ‘niches’ de marchés sur des secteurs en développement, comme les PME ou les serveurs.

Après la création d’une division PME, c’est au tour des serveurs de retenir l’attention de Microsoft. Paul Flesser, le vice président de la division Windows Server System, a annoncé, pour la prochaine année fiscale de Microsoft, l’investissement de 1,7 milliards de dollars en recherche et développement dans les serveurs Windows. Les serveurs, une clé dans la stratégie de Microsoft Les serveurs sont devenus au fil des années un point stratégique dans le développement des systèmes d’exploitation. En particulier, les clients entendent bénéficier d’une interopérabilité entre les systèmes, où dominent UNIX et son challenger Linux, dont la part de marché a progressé de 35% en 2002. Les serveurs sont un marché stratégique pour Microsoft, mais qui semble résister à la pression de la firme, et qui réclame des plateformes d’une rare stabilité, ce qui justifie de lourds investissements, qui correspondent à la nouvelle politique de performance et de sécurité engagée par Microsoft depuis plusieurs mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur