Microsoft OneDrive for Business passe à 1 To par défaut

CloudLogicielsStockage

Microsoft améliore les capacités de son service de stockage en ligne OneDrive for Business pour rester compétitif sur un marché très concurrentiel. Sont concernés la nouvelle version autonome du produit et l’édition intégrée à l’abonnement Office 365 ProPlus.

Le service de stockage en ligne OneDrive for Business de Microsoft passe d’un modeste 25 Go à 1 To par défaut. Sont concernées la version intégrée à l’abonnement Office 365 ProPlus (l’accès à la suite de productivité est facturé 12,90 euros par utilisateur et par mois avec engagement annuel) et l’offre commercialisée seule au prix de 2,50 dollars par utilisateur et par mois d’avril à septembre 2014, puis 5 dollars ensuite.

En augmentant les capacités de stockage de OneDrive for Business, Microsoft cherche à rester compétitif sur un marché du stockage, de la synchronisation et du partage de fichiers dans le Cloud à forte dynamique concurrentielle.

Microsoft et la concurrence

Chez Google Drive, par exemple, 1 To est facturé 9,99 dollars par utilisateur et par mois. Soit moins que l’offre Box Business au prix de 12 euros par utilisateur/mois pour un minimum de 3 utilisateurs. Autre exemple, le service Dropbox Entreprises, qui s’adresse à un minimum de 5 utilisateurs, propose théoriquement un espace illimité pour 15 dollars par utilisateur et par mois.

Microsoft, en plus de passer son offre au To, déclare dans un billet aider les organisations à migrer leurs données de solutions existantes vers OneDrive for Business. « Les solutions de synchronisation et de partage de fichiers représentent des fonctionnalités clés pour l’entreprise… Des fournisseurs se concentrent exclusivement sur ​​ce marché. D’autres viennent du segment grand public et découvrent le segment des logiciels d’entreprise… Peu sont prêts à répondre à l’évolution des besoins des organisations à la recherche d’une approche holistique et globale », commente John Case, vice-président corporate au sein de la division Microsoft Office.


Lire aussi

Microsoft pas pressé de remplacer SkyDrive par OneDrive


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur