Microsoft, 2è trim.: le résultat est en recul de 28%. La faute aux retards?

Cloud

Le géant du logiciel annonce les chiffres d’un 2è trimestre fiscal en
demi-teinte. Il se félicite des ventes de logiciels serveurs et de la console
Xbox 360. Mais le retard des lancements se traduit par une chute de la marge

Pour son 2è trimestre fiscal clos au 31 décembre 2006, la firme de Bill Gates annonce un résultat net en diminution de -28 % par rapport à 2005, pour un chiffre d’affaires de 12,54 milliards de dollars.

Il manque 1,64 milliard de dollars dans les revenus du groupe, soit 11 cents par action, suite au retard de la sortie de Windows Vista et d’Office 2007 dans leurs versions grand public et OEM ? prévue à l’origine au deuxième trimestre fiscal et reportée ce 30 janvier – constatent les analystes.

Le communiqué officiel parle d’un chiffre d’affaires ‘record’, en hausse de 6% par rapport à l’année précédente. Le résultat net s’établit à 2,63 milliards, soit un bénéfice par action (BPA) de 26 cents.

Pour autant, Microsoft doit faire face plus à un retard au démarrage qu’à une réelle difficulté. Le résultat opérationnel du groupe a quand même grimpé à 3,47 milliards de dollars, et il faut rappeler que la période équivalente en 2005 avait été marquée par la sortie de deux produits phares, la console de jeu Xbox 360 et le serveur de base de données SQL Server, tous deux ayant rencontré un franc succès.

Ces résultats trimestriels sont supérieurs aux attentes de notre conseil d’administration. La croissance a atteint ou dépassé le sommet de la fourchette fixée pour chacune de nos activités“, a tenu à rappeler Chris Liddell, le directeur financier de Microsoft.

Dans la foulée, l’éditeur a reporté une partie de ses objectifs sur le trimestre en cours, avec l’anticipation d’un chiffre d’affaires dans une fourchette de 13,7 à 14 milliards de dollars, un résultat opérationnel de 6,1 à 6,3 milliards et un BPA de 45 à 46 cents.

Et pour l’exercice, qui sera clos le 30 juin, le groupe compte dépasser les 50 milliards de dollars en chiffre d’affaires?

Une inconnue demeure, cependant : quelle sera l’accueil des marchés sur ce qui est quand même un résultat trimestriel certes record mais loin des objectifs fixés ? Les prévisions du groupe pour le trimestre en cours devraient rassurer? Premier indice, le titre, qui avait terminé à la baisse avec les marchés, est repassé dans le vert sur la Bourse électronique américaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur