Microsoft a faim mais ne mettra pas ses oeufs dans le même panier

Cloud

La firme entend s’emparer de 20 entreprises par an, pendant cinq ans

Microsoft affiche ses ambitions. Harcelé par Google dans le marché de l’Internet, titillé par l’open source dans la bureautique, la firme de Redmond veut reprendre les devants. Pour la première fois de son histoire, Microsoft annonce qu’il investira plus d’argent “en acquisitions qu’en R&D”, selon Chris Lidell, directeur financier

Et l’éditeur ne va pas faire les choses à moitié. Pour autant, le groupe privilégiera les petites acquisitions.“Nous allons sans doute acheter une vingtaine de sociétés par an dans les cinq prochaines années”, ajoute Steve Ballmer, président de la firme lors du Web 2.0 Summit de San Francisco.. La fourchette de ces opérations est large : elle varierait de 50 millions à 1 milliard de dollars. En tout, Microsoft pourrait dépenser près de 23 milliards de dollars.

Microsoft viserait avant-tout des entreprises du Net (notamment dans le Web 2.0, les sites communautaires) afin de faire décoller ses services Live et de l’open source.

La déclaration d’intention est forte mais elle ne fait qu’illustrer un mouvement déjà initié. Cette année, Microsoft a dépensé sans compter pour s’emparer d’aQuantive et ainsi prendre position dans la pub en ligne. Montant de l’opération : 6 milliards de dollars. Et lors de son dernier exercice fiscal, la firme s’est emparé de 23 entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur