Microsoft à l’assaut de 26 magasins ‘pirates’

Régulations

Le géant américain est bien décidé à taper sur les doigts des mauvais joueurs qui revendent des versions piratées de ses OS

La firme de Redmond poursuit son offensive contre les personnes malintentionnées qui piratent puis revendent ses différents systèmes d’exploitation, principalement XP. Une façon de lancer un signal fort aux pirates avant la sortie de Vista.

Conséquence le groupe a réquisitionné une batterie de juristes spécialistes de la question et vient de lancer une action en justice à l’encontre de 26 magasins qu’il accuse d’avoir revendu des versions pirates de ses logiciels. Soit des versions soigneusement préinstallées sur les disques durs des ordinateurs vendus en magasin, soit des copies sur DVD. Plusieurs plaintes ont été déposées devant les juridictions des états du Colorado de Georgie, de l’Illinois, du New Jersey, New York, l’Ohio et la Caroline du Sud. Dans un communiqué, la firme explique que ces actions sont menées “pour combattre le piratage à tous les niveaux et ainsi revaloriser le travail de ces partenaires les plus honnêtes”. Pour vérifier que les versions de ces OS étaient piratées, le groupe a mené une véritable investigation au cas par cas. Le groupe a en effet envoyé une kyrielle de faux acheteurs dans les magasins de hardware et une fois le matériel récupéré, les produits ont été testés pour vérifier l’authenticité de l’OS. Enfin, Redmond a obtenu pas mal d’informations grâce à une méthode moins honorable : la délation. Rappelons que le groupe a mis en place un numéro vert dédié à cette pratique pour le moins discutable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur