Microsoft acquiert HockeyApp, solution de développement et de test d’apps mobile

AppsCloudDéveloppeursDSIMobilitéProjets

Microsoft a annoncé le rachat de HockeyApp, un éditeur de solutions pour développer des applications mobiles et proposer des rapports d’erreurs.

Microsoft étoffe sa stratégie Mobile First en rachetant HockeyApp. Cette solution est en fait un dérivé d’une start-up nommée BitStadium et basée à Stuttgart en Allemagne. Elle a été créée en 2011 par deux personnes, Thomas Dohmke et Michael Simmons. Les conditions financières du rachat n’ont pas été dévoilées.

HockeyApp fournit plusieurs briques à disposition des développeurs pour concevoir (framework multi-plateforme), tester (lancement de version bêta) et corriger via un outil de rapports d’erreurs des applications mobiles sur iOS, Android et Windows Phone. S. Somasegar, vice-président de la division développeurs de Microsoft; a indiqué dans un billet de blog : « Nous allons dans les prochains mois publier de nouveaux SDK iOS et Android pour Applications Insights basés sur les fonctionnalités de HockeyApp ». Pour mémoire, Applications Insight est un service Cloud, pour l’instant en version bêta dans Visual Studio, offrant une « vue à 360 ° des applications, des usages et des performances ainsi que des diagnostics sur le back-office, etc ». On devrait donc voir apparaître notamment l’outil de rapports d’erreur pour renforcer la gestion du cycle de vie des applications mobiles.

Les fondateurs de HockeyApp considèrent ce rachat comme « une formidable opportunité pour continuer à fournir aux développeurs les meilleurs outils de programmation et pour offrir aux utilisateurs une meilleure expérience sur les applications ». La firme de Redmond n’est pas un étranger pour la start-up allemande, rappellent les fondateurs, « Microsoft a été un client de HockeyApp sur de nombreuses applications depuis les premiers jours de l’entreprise, en 2011. Il est donc familier avec notre service et a pu en constater la stabilité et la qualité ».

A lire aussi :

Microsoft convertit .NET et Visual Studio à l’Open Source

Visual Studio 2013 Update 2 s’ouvre au développement multiplateforme


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur