Microsoft cajole ses actionnaires

Régulations

Microsoft, qui s’interroge sur l’après Ballmer, propose une hausse de son dividende trimestriel complétée d’un nouveau programme de rachat de titres sans date d’expiration.

À l’heure où Microsoft s’interroge sur la succession de son actuel PDG, Steve Ballmer, la firme de Redmond soigne ses actionnaires. La multinationale a annoncé mardi 17 septembre augmenter son dividende trimestriel et proposer un nouveau programme de rachat de titres.

Il s’agit de rassurer les investisseurs à l’heure où le groupe peine à développer certaines de ses activités, dont les ventes de tablettes Surface.

Microsoft dope son dividende de 22%

Le numéro un mondial du logiciel, qui a récemment annoncé acquérir la branche terminaux mobiles de Nokia pour 5,44 milliards d’euros, propose un dividende trimestriel de 28 cents par action à ses actionnaires, soit un total de 400 millions de dollars. Le dividende proposé est en hausse de 5 cents par rapport à celui du trimestre précédent et supérieur de 2 cents aux attentes des analystes. Il sera versé le 12 décembre.

Quant au nouveau programme de rachat de titres à hauteur de 40 milliards de dollars, il ne comporte pas de date d’expiration et vient se substituer à un précédent programme arrivant à terme le 30 septembre 2013.

« Ces mesures reflètent un engagement continu pour reverser de l’argent à nos actionnaires », a souligné Amy Hood, directrice financière de Microsoft.

Après avoir réagi positivement au prochain départ de Steve Ballmer, le marché apprécie la nouvelle. À Wall Street mardi soir, l’action Microsoft cotée sur le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,39% à 32,93 dollars.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Steve Ballmer et associés : les grands directeurs de Microsoft ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur