Microsoft adapte OneNote aux terminaux mobiles Android

BureautiqueMobilitéOS mobilesPoste de travail

OneNote Mobile est dorénavant accessible sur l’Android Market. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs de la suite Office.

Microsoft est de plus en plus décomplexé vis-à-vis du système d’exploitation mobile Android. En décembre 2011, la firme dévoilait ainsi une mouture du client Lync adaptée à cet OS. C’est aujourd’hui au tour de OneNote d’être mis à la disposition des utilisateurs sur l’Android Market.

Une offre connectée

Les utilisateurs de la suite Office apprécieront sans aucun doute cette application, qui leur permettra de retrouver leurs notes sur leurs terminaux mobiles (notez que la suite Office n’est pas nécessaire pour utiliser ce produit).

Le stockage et le partage des données sont rendus possibles par l’entremise du service de stockage en ligne SkyDrive (aussi utilisé par OneNote 2010 en version desktop). Conséquence de ce choix, un identifiant Windows Live est requis, tout comme une connexion au web. Un accès offline aux notes reste toutefois possible.

À l’usage, l’application semble mieux adaptée aux écrans tactiles de petite taille que OneNote WebApp. Son adéquation avec les tablettes restera toutefois à vérifier.

Une alternative à Evernote et MobileNoter ?

Avec OneNote Mobile, les personnes souhaitant partager des notes entre leur PC et leurs terminaux mobiles disposent enfin d’une alternative crédible à Evernote, seul produit sérieux présent jusqu’alors sous Android. Nous pouvons également espérer que la compatibilité entre OneNote Mobile et OneNote 2010 sera meilleure que celle apportée par des outils comme Mobile Noter.

Reste un point important, celui du prix. L’application est gratuite jusqu’à 500 notes, puis payante au-delà (4,99 dollars).

OneNote est dorénavant accessible sous Windows, Windows Phone, iOS et Android, les autres terminaux étant couverts par l’application web OneNote WebApp. Prochaine étape pour la firme de Redmond, un client Android pour SkyDrive ?

Crédit photo : © Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur