Microsoft annonce ISA Server 2004 Edition Entreprise

Réseaux

Proxy, passerelle VPN et pare-feu, Microsoft Internet Security and Acceleration Server 2004 se décline désormais en version Entreprise

ISA Server 2004, le proxy en environnement serveurs de Microsoft, profite des dernières années d’investissement et de priorités dans la sécurisation des systèmes et outils de la firme de Redmond.

L’évolution la plus sensible du proxy provient de l’élargissement de la capacité d’analyse du logiciel, qui dépasse désormais la lecture de l’entête du paquet analysé, IP ou TCP header, pour analyser le contenu de l’information qui transite via le serveur. La protection devient applicative, application layer content. 70% des attaques ciblent aujourd’hui les applicatifs ! D’ailleurs, Microsoft a placé son moteur de filtrage sur le kernel (noyau). Les scénarios de mise en oeuvre du proxy s’en trouvent élargis, pare-feu de périmètre, protection des applications et réseaux internes à l’aide de passerelles de filtrage applicatif, accès sécurisé à Internet et réseaux multi-sites, sites distants, intégration du VPN et IPSec Tunnel Mode. La version Enterprise d’ISA Server 2004 reprend le socle de l’édition standard, pare-feu des niveaux 3, 4 et 7, passerelle VPN et proxy cache. Auxquels s’ajoutent des nouveautés sensibles, comme la haute disponibilité et la tolérance de panne, la capacité de monter en charge en utilisant des groupes de serveurs (jusqu’à 31 serveurs), l’équilibrage de charge réseau et la mémoire “cache” distribuée. L’outil dispose d’une administration centralisée et globale au niveau de l’entreprise, et le stockage de la configuration abandonne Active Directory (version 2000), au profit du serveur de configuration CSS (Configuration Storage Server). Microsoft confirme sa politique de licence par processeur, et non pas au coeur. La licence ISA Server 2004 Edition Entreprise sera proposée, pour un processeur, à partir de 7.200 euros. Le SP1 de Windows Server 2003 est disponible

Microsoft annonce la disponibilité ce jeudi 31 mars du Service Pack 1 de Windows Server 2003. Le SP1 repend la priorité de sécurité que l’éditeur avait adoptée pour le SP2 de Windows XP, dont d’ailleurs il reprend une partie des apports majeurs. Autres améliorations sensibles, la protection au démarrage et à l’installation, l’assistant de configuration et la réduction de la surface d’attaque, conformément aux initiatives de sécurité de la firme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur