Microsoft arrête Windows XP pour l’Itanium d’Intel

Régulations

Microsoft a mis fin à la version Intel Itanium de Windows XP. Une disparition qui laisse indifférent !

On imaginait mal un simple PC de bureau ou de jeu utilisant un processeur 64 bits Itanium d’Intel… Difficile en effet, en raison du coût des composants, mais aussi de la difficulté de trouver des applications grand public adaptées à la plate-forme !

Avec ces arguments, Microsoft a décidé d’abandonner la version Itanium de Windows XP. Et le doute est levé s’agissant du nombre de personnes susceptibles d’utiliser un Windows XP 64 bits sur une station de travail Itanium, généralement réservée aux systèmes d’exploitation Linux. Du côté des constructeurs, les stations de travail Itanium ne semblent pas constituer une préoccupation majeure ! D’autant que la priorité en matière d’OS est conservée, un porte-parole de Microsoft a confirmé que la firme continuera d’assurer la promotion de Windows Server 2003 Enterprise et Windows 2003 Datacenter Edition en versions Itanium. Tout ceci confirme que Microsoft positionne clairement l’Itanium d’Intel sur le marché des serveurs haut de gamme. En revanche, et c’est plus inquiétant, c’est la seconde fois que Microsoft fait faut bond à l’Itanium: il y eut l’annonce que Windows ne serait pas adapté aux clusters Itanium, qui représentent pourtant le segment à la plus forte croissance sur le marché des serveurs Itanium. La décision de Microsoft vient de nouveau soulever quelques questions sur l’avenir d’Itanium. Ce n’est pas sans raison qu’un éditeur majeur, de surcroît partenaire historique d’Intel, abandonne des aspects d’un projet aussi ambitieux que celui l’Itanium !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur