Microsoft augmente le prix de ses licences d’accès client

Après une précédente hausse datant de décembre 2012, Microsoft augmentera de 13% le tarif des licences d’accès client (CAL pour Client Access Licence) à partir du 1er août 2015. Pour les entreprises, l’augmentation n’est pas négligeable quand on sait qu’une licence CAL s’applique pour chaque utilisateur (dans le cas présent) ayant accès aux solutions serveurs de l’éditeur de Redmond…

Microsoft veut orienter ses clients vers le Cloud

L’augmentation de tarif a été récemment annoncée par Microsoft à ses revendeurs et révélée par ZDNet.com en amont de l’annonce officielle. La hausse s’appliquera uniquement sur les licences pour utilisateurs (User CALs) de logiciels serveurs déployés sur site (on-premise). Les produits et services Cloud de Microsoft ne sont donc pas concernés.

Une licence CAL utilisateur permet à une personne d’accéder aux solutions serveurs de Microsoft quel que soit le nombre de terminaux utilisés. La hausse de tarif touche notamment les logiciels Windows Server, Exchange Server, SharePoint et System Center. Mais tous les produits associés à une licence CAL ne sont pas ciblés par l’augmentation de 13%. Ainsi la hausse ne s’appliquerait pas à SQL Server, Dynamics AX et Dynamics CRM.

En augmentant le tarif de licences CAL, Microsoft veut tirer profit de l’engouement pour les licences orientées utilisateur (au détriment des licences par périphérique) et amener davantage de clients à s’abonner à ses services en ligne, conformément à sa stratégie « Mobile First, Cloud First ».

Lire aussi :
Audits de licences : pas plus nombreux, mais plus agressifs (tribune)
Microsoft propose des licences Windows par utilisateur

crédit photo © Rrraum – Shutterstock