Microsoft Bing.fr : «frais, différent, cool»

Cloud

Avec Bing.fr, Microsoft entend s’imposer sur le marché de la recherche en ligne en France face à Google. Mais en douceur…

Pour le modèle économique (volet stratégique), Microsoft parie sur la Search Alliance établie au niveau monde avec Yahoo (opérationnelle aux Etats-Unis et au Canada, toujours en gestation en France). Elle tourne autour de synergies technologiques pour les outils de recherche (Bing et Yahoo Search) mais surtout sur la commercialisation des liens sponsorisés (search engine marketing). « Le dispositif sera prêt dans quelques mois en France », assure Gregory Salinger, qui préfère rester flou sur la date de lancement (dans le courant du deuxième semestre 2011).

Parallèlement, un premier écosystème avec des partenaires locaux émerge autour de Bing.fr. Pêle-mêle, on y trouve PagesJaunes (recherche locale avec cartographie) mais aussi Allociné, la Bibliothèque nationale de France, la direction générale pour la modernisation de l’Etat (DGME) et le GIE E-Presse (regroupant les principaux titres de presse quotidienne nationale et des hebdos comme Le Point, L’Express, Le Nouvel Obs) pour la « valorisation des contenus de la presse à l’ère numérique ».

Ce dernier accord – qui sera actif dans quelques semaines – illustre la stratégie « légaliste » de Microsoft face au « rebelle » Google qui s’appuierai sur Google News (reprise partielle des contenus sans partages de revenus) pour faire le forcing avec les éditeurs. Bing propose une alternative séduisante pour le GIE E-Presse : « Pour nourrir Bing, nous allons bénéficier du crawling Bing et pousser le contenu de nos membres, d’où le référencement additionnel. C’est un mode e-push de l’info avec un contrat de lecture un peu différent », explique Xavier Spender, Président du GIE E-Presse. Cela aboutit à la création de pages intermédiaires entre les sites éditeurs et le moteur au nom d’une « contextualisation de la requête » et à un « partage des revenus publicitaires sur les pages communes ».

Le déploiement de Bing sur les terminaux mobiles prend aussi de l’ampleur. A la suite de l’alliance Microsoft – Nokia, le moteur de recherche sera installé par défaut sur les nouveaux smartphones du fabricant finlandais mais aussi les terminaux plus basiques.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT