Microsoft n’imposera finalement pas Bing aux utilisateurs d’Office 365 ProPlus

BureautiqueLogiciels
microsoft-bing-office-365

Microsoft revient sur sa décision de forcer, chez les utilisateurs d’Office 365 ProPlus, l’installation d’une extension pour Chrome faisant de Bing le moteur de recherche par défaut.

« Le consentement est un concept important à comprendre et à mettre en pratique. Dans le cas présent, l’opt-in est le bon choix. »

On peut lire ce commentaire sur le forum Microsoft Tech Community, en réponse à une annonce de l’équipe Office 365.

Il y est question de Microsoft Search dans Bing.

La fonctionnalité permet au moteur de délivrer des résultats issus à la fois du Web et des ressources internes à une organisation.

Le 22 janvier, Microsoft avait fait part d’un changement imminent sur ce volet.
À partir de la version 2002 d’Office 365 (attendue pour mi-février), les abonnés ProPlus verraient s’installer automatiquement, sur leurs appareils Windows, une extension pour le navigateur Chrome.

Cette extension ferait de Bing le moteur de recherche par défaut, enrichi de la technologie Microsoft Search.

La France faisait partie des 7 pays concernés par la démarche. Laquelle devait, à terme, s’étendre à Firefox.

En date du 11 février 2020, Microsoft a rétropédalé. Il n’y aura finalement pas d’installation forcée. Ce sera aux administrateurs Office 365 d’activer l’option. L’extension sera par ailleurs installée uniquement sur les appareils gérés avec Active Directory. Des paramètres spécifiques pour les autres terminaux apparaîtront à l’avenir.

Dans ce contexte, l’extension ne sera pas disponible avec la version 2002 d’Office 365. Microsoft entend annoncer une nouvelle date « dans les prochaines semaines ».

Illustration © Microsoft

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT