Microsoft cédera-t-il aux sirènes du ‘tout gratuit’ ?

Régulations

Une note interne de l’éditeur évoque la possibilité d’offrir des versions gratuites de ses logiciels phares. Serait-ce que Google fait figure de grand méchant loup à Redmond?

Le modèle du “tout gratuit” mis en place avec succès par Google et par Yahoo commence à obséder Microsoft. Car la firme cherche à tout prix à mieux lutter contre ces concurrents de plus en plus gênants pour son modèle économique.

Premier signe: l’annonce officielle de Windows Live et d’Office Live, qui permettent d’accéder gratuitement en ligne à des applications en complément des produits originaux (voir nos articles). Mais aujourd’hui Microsoft pourrait aller plus loin et se penche encore plus sur un modèle du 100% gratuit. Dans une note interne, les éminences grises de Microsoft évoquent cette possibilité. Il s’agirait ainsi d’offrir des applications telles que Works ou Money. En contre-partie, des publicités seraient présentes dans ces logiciels. “La publicité sur internet continue à prendre de l’ampleur alors que le budget des consommateurs se réduit. Nous devons donc nous pencher sur la possibilité de créer des logiciels financés par la publicité”, peut-on lire dans cette note que s’est procurée CNet News.com. L’éditeur confirme l’existence de ce document mais souligne qu’il s’agit d’un brainstorming, d’un exercice. Il s’agit donc bien de pistes de réflexion et non pas d’une stratégie validée. Une source citée par CNetNews.com explique: “Nous essayons de trouver de nouvelles méthodes pour fournir des logiciels aux consommateurs. Mais à l’heure actuelle, il ne s’agit ni d’un plan, ni d’une politique. Aucune décision n’a été prise”. Mais les annonces des services Live et ces rumeurs démontrent une chose: Microsoft craint de plus en plus le modèle Google. Et un changement radical dans ses méthodes de distribution et de vente ne semble plus être un sujet tabou à Redmond.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur