Microsoft : chiffres à la hausse grâce à SQL et à la Xbox

Cloud

Le géant du logiciel fait état de la bonne tenue de ses activités
gestionnaires de bases de données et OS pour serveur, ainsi que la réduction des
pertes associées à sa console Xbox 360

Les résultats de Microsoft sont toujours très attendus à Wall Street où sa capitalisation boursière en fait un acteur de premier plan. Le premier éditeur mondial de logiciels a terminé son premier trimestre fiscal sur une note positive.

Son chiffre d’affaires a progressé de 11 % à 10,8 milliards de dollars, au dessus du consensus de 10,7 milliards, et son bénéfice net a légèrement progressé à 3,48 milliards, pour un BPA (bénéfice par action) de 35 cents, là où les analystes tablaient sur 31 cents.

L’activité serveurs et logiciels spécialisés progresse, notamment avec le succès de SQL Server, sa plate-forme de bases de données, et Windows Server, son système d’exploitation pour serveurs qui profite de la bonne tenue du marché des serveurs d’entrée de gamme envahi par les plates-formes technologiques signées Intel et AMD.

Sur sa division Entertainment & Devices, qui réunit le loisir et les périphériques et affiche une progression de ses revenus de 70 %, Microsoft a ramené sa perte à 96 millions de dollars. L’éditeur affirme avoir livré six millions de consoles de jeu vidéo Xbox 360, et surtout augmenter le nombre de jeux vendus par console, qui restait anormalement bas.

Nous réduisons progressivement les coûts de fabrication de notre console. Même pour celles que nous vendons, nous nous en sortons mieux en réduisant la perte par console“, a indiqué Chris Liddell, CFO de Microsoft.

Le trimestre en cours sera riche en événements, avec la sortie de Windows Vista et d’Office 2007, d’abord réservés sur cette fin d’année aux professionnels et sous licences. Clos en décembre, Microsoft anticipe un chiffre d’affaires dans une fourchette de 11,8 à 12,4 milliards de dollars, avec un bénéfice opérationnel de 2,9 à 3,1 milliards et un BPA dilué de 22 à 24 cents.

Ces résultats seront amputés du report d’un trimestre de 1,5 milliard de dollars, pour prendre en compte les coupons d’échange et les réductions qui accompagneront les PC livrés avec Windows XP et Office 2003 mais dont les utilisateurs pourront acquérir à leur sortie Windows Vista et Office 2007, début 2007, gratuitement ou avec une réduction de 50 %. Le report amputera le BPA du trimestre en cours de 11 cents.

De même, le plan de rachat d’actions, pour 20 milliards de dollars, n’a pas été mené à terme, ce qui aura pour effet d’amputer là aussi le BPA du trimestre en cours de 4 cents supplémentaires.

Pour l’exercice 2006/2007, Microsoft projette un chiffre d’affaires de 50 à 50,9 milliards de dollars, un bénéfice opérationnel de 19,1 à 19,5 milliards et un BPA de 1,43 à 1,46 dollar, une fourchette qui encadre le consensus moyen calculé par Reuters Estimates.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur