Microsoft condamné par les experts européens

Régulations

Les 25 experts nommés par l’Union européenne ont unanimement condamné Microsoft. La Commission doit désormais se prononcer sur les pénalités de retard, 2 millions d’euros par jour

Pour les experts européens, Microsoft n’a pas respecté la décision de la Commission européenne en ne fournissant pas les informations nécessaires à ses concurrents pour développer des applications qui s’intègrent parfaitement à Windows.

Microsoft affirme pourtant qu’une équipe de 300 personnes travaille d’arrache pied pour fournir les informations techniques, comme le lui a imposé la Commission, et que six des sept ensembles demandés ont déjà été rendus. Le septième et dernier devrait l’être le 18 juillet.

Pour l’éditeur, “Microsoft a dédié des ressources massives pour répondre à l’agenda agressif et aux standards de haut niveau que lui imposent la Commission dans cette affaire“. La dernière action de la Commission serait donc “injustifiée et non nécessaire.”

Mais pour les experts européens, comme le conseiller indépendant Neil Barrett, les 12.000 pages rendues jusqu’à présent par Microsoft ne sont pas exploitables?

La décision de la Commission devrait être rendue le 12 juillet, date non confirmée. Elle portera essentiellement sur les pénalités de retard. Appliquera-t-elle les 2 millions d’euros quotidiens qui figurent dans la condamnation ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur