Microsoft confirme le rachat de DATAllegro, expert en 'data warehouse'

Réseaux

Ce petit intégrateur californien assemble une solution d’entrepôts de données à partir d’EMC, Ingres, Cisco, Bull et Dell

L’information a d’abord été diffusée par l’intéressé, il y a quelques jours, sans que soient révélés les termes du ‘deal’. Et Microsoft a confirmé ce 28 juillet : le géant de Redmond a effectivement l’intention d’acquérir cette petite société, ou basée à Aliso Viejo, en Californie, en maintenant la quasi totalité de son personnel.

Elle propose une solution de ‘data warehouse’ baptisée P3000 puis V3, constituée à partir de la base de données ‘open source’ Ingres, de serveurs Bull ou Dell, avec des ressources de stockage d’origine EMC, et des commutateurs à très haut débit, Infiniband de Cisco.

Cette solution intégrée, de type ‘appliance‘, a été conçue pour optimiser l’indexation et le stockage d’énormes volumes de données, jusqu’à plusieurs centaines de tera-octets (To).

Microsoft prévoit, entre autres objectifs, de construire une offre qui associera cette solution à son gestionnaire SQL Server 2008. Avec une dimension « business intelligence« , elle devrait logiquement concurrencer les offres de Teradata, de Netezza ou de HP.

Elle vise les secteurs de la grande distribution, des télécoms ou de certaines grandes industries.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT