Microsoft manque le consensus au quatrième trimestre

Régulations
Windows 8, Microsoft, entreprises, Vista © Microsoft

Freiné par les ventes modestes de sa tablette Surface, Microsoft publie des résultats inférieurs aux attentes pour le quatrième trimestre clôturant son exercice fiscal 2013.

Inférieurs aux attentes du marché, les résultats trimestriels de Microsoft pâtissent du repli du marché du PC et d’une charge exceptionnelle de 900 millions de dollars passée sur les invendus de sa tablette Surface.

« Bien que nos résultats aient été affectés par la baisse du marché des PC, nous enregistrerons une forte demande pour nos offres cloud et entreprise […] La demande des consommateurs croît également pour des services comme Office 365, Outlook.com, Skype et Xbox Live », a déclaré jeudi Amy Hood, directrice financière de Microsoft.

Microsoft affiche un bénéfice en hausse

Pour le quatrième trimestre de son exercice clos le 30 juin 2013, la firme de Redmond a déclaré un chiffre d’affaires de 19,9 milliards de dollars (normes GAAP). Bien que le CA ait progressé de 10% par rapport à la même période l’an dernier, il reste inférieur au consensus de 20,73 milliards de dollars établi par Thomson Reuters.

Par ailleurs, Microsoft a publié un bénéfice net de 4,97 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit 59 cents par action, contre une perte nette de 492 millions de dollars un an auparavant. Quoi qu’il en soit, l’éditeur manque le consensus de 75 cents.

Sur l’ensemble de l’exercice 2013, le bénéfice est ressorti à 21,9 milliards de dollars, un chiffre en hausse de 29%. La croissance est marquée, mais reste encore en deçà des attentes. En effet, cela représente un bénéfice par action de 2,61 dollars, alors que les analystes tablaient sur 2,75 dollars.

Enfin, le chiffre d’affaires annuel est ressorti à 77,8 milliards de dollars (+6% par rapport à 2012), au lieu des 78,7 milliards de dollars attendus.

Wall Street reste insatisfait. L’action Microsoft a clôturé en baisse de 0,84% à 35,44 dollars jeudi soir au Nasdaq, avant de chuter de 6,3% à 33,22 dollars lors des échanges après-Bourse.

Les débuts difficiles de Surface

La firme de Redmond qui se réorganise dans le but d’élargir aux services et terminaux les succès commerciaux enregistrés dans le logiciel, demeure performante notamment sur les segments entreprises et serveurs. En revanche, elle peine à convaincre avec sa tablette lancée en octobre 2012.

Dans le détail : les revenus de la division Business ont augmenté de 14% sur le trimestre et de 3% sur l’année. Les revenus du département Server & Tools on progressé de 9% sur le trimestre et sur l’ensemble de l’exercice. La division Windows a gagné 6% et 5%, et l’unité Online Services 9% et 12%.

Quant à la division Entertainment & Devices, elle est en hausse de 8% au quatrième trimestre et de 6% sur l’exercice 2013. Toutefois, les ventes de tablettes Surface – Microsoft a récemment annoncé cassé les prix de la Surface « RT » – restent modestes.

D’après IDC, Microsoft aurait vendu 900.000 exemplaires de sa tablette au premier trimestre, se classant tout de même dans le Top 5 mondial avec 1,8% de parts de marché contre 39,6% pour Apple, leader mondial avec l’iPad.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Microsoft


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur