Pour gérer vos consentements :
Categories: Emploi

Microsoft redoute le déficit de main-d’oeuvre qualifiée

Microsoft réaligne ses ressources cet été 2022. Dans le même temps, la multinationale américaine s’inquiète d’un rétrécissement du bassin de main-d’oeuvre, a relevé Reuters.

Brad Smith, président et vice-chair de Microsoft, a expliqué dans un entretien que le nombre de personnes qui entrent dans la population active diminue progressivement aux Etats-Unis. Par ailleurs, sur les principaux marchés internationaux où s’active Microsoft, le déficit de main-d’oeuvre est également perceptible, a ajouté le dirigeant citant des données des Nations Unies.

« Cela explique en partie pourquoi on peut avoir une croissance faible et une forte pénurie de main-d’oeuvre au même moment. Il n’y a tout simplement pas autant de personnes qui entrent sur le marché du travail » que lors des décennies précédentes, a déclaré l’avocat de formation.

Contexte économique mondial incertain

Globalement, la demande exprimée par les entreprises est supérieure à l’offre de profils technologiques disponibles. Les organisations se livrent donc concurrence pour attirer et retenir les profils les plus demandés. Parmi lesquels se trouvent des analystes en cybersécurité, des développeurs logiciels et des spécialistes de l’intelligence artificielle (IA).

Autant de professionnels qui peuvent bénéficier des rémunérations parmi les plus élevées du marché et disposer d’une marge de manoeuvre relativement confortable pour négocier leur avenir professionnel. La firme basée à Redmond (Etat de Washington) redoute que la tendance finisse par lui coûter trop cher. Le tout dans un contexte économique incertain.

En compétition avec d’autres groupes pour recruter des profils IT, Microsoft dit avoir augmenté des salaires, tout en révisant son plan d’embauche. Conjointement, le fournisseur de logiciels et de services cloud a supprimé certains emplois début juillet.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

3 heures ago

Linux : Debian passe au firmware propriétaire

Debian 12 va officiellement inclure du microgiciel propriétaire. Un coup de canif dans le "contrat…

8 heures ago

Stockage : IBM prend la main sur les technologies Red Hat

Le portefeuille stockage de Red Hat va fusionner avec celui d'IBM. En première ligne, Ceph…

9 heures ago

Elon Musk propriétaire de Twitter : on s’en approche

Elon Musk accepte finalement de procéder à l'acquisition de Twitter... moyennant l'abandon des poursuites à…

11 heures ago

Comment mieux embaucher des développeurs ?

La maîtrise de langages de programmation ne fait pas tout. L'entretien technique ne devrait négliger…

1 jour ago

Logiciels libres : 7 nouveaux entrants au SILL

Coup de projecteur sur quelques-uns des ajouts effectués en septembre au Socle interministériel des logiciels…

1 jour ago