Pour gérer vos consentements :

La télémétrie de Windows 10 se dévoile un peu plus

Microsoft dédie une page de son site web à la configuration de Windows 10 dans le secteur de la sécurité. Quelles données sont collectées ? Quels périphériques sont accessibles par les applications ? Comment retirer les logiciels fournis par défaut ? La firme donne ici toutes les réponses. Certaines passent par l’utilisation des préférences de l’OS. D’autres par la modification de la base de registre.

La société en profite pour donner des détails sur la télémétrie de Windows 10, bref sur son système lui faisant remonter des informations liées aux PC et à leur utilisation.

Le mode ‘Security’ n’est accessible que sous Windows 10 Enterprise, Windows 10 Education, Windows 10 Mobile Enterprise et Windows 10 IoT Core. C’est celui qui provoque le moins d’envois de données : uniquement les informations liées à la sécurité, à la configuration des composants et aux solutions de sécurité de Microsoft.

Optez pour le mode ‘Basic’

Le mode ‘Basic’ est le moins bavard qui soit accessible par les utilisateurs d’autres versions de l’OS. Il ajoute des informations de base sur le PC et le bon fonctionnement des applications. Le niveau ‘Enhanced’ passe un cran au-dessus, avec des informations sur comment l’OS et ses applications sont utilisés.

Enfin, le mode ‘Full’ va encore plus loin, et transmet « toutes les informations permettant d’identifier et d’aider à résoudre les problèmes », indique laconiquement Microsoft. Traduction : la porte est grande ouverte à tout type d’usage en mode ‘Full’, et dans une moindre mesure également en mode ‘Enhanced’.

À lire aussi :
Le chiffrement de Windows 10 sous écoute de la NSA ?
Windows 10 : Microsoft se prépare à passer en force
Des publicités sur l’écran d’accueil de Windows 10

Crédit photo : © Stanislaw Mikulski – Shutterstock

Recent Posts

RGPD : vers une nouvelle méthode de calcul des amendes

Le Comité européen de la protection des données (CEPD) a adopté de nouvelles lignes directrices…

36 minutes ago

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

18 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

18 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

19 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

20 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

23 heures ago