Microsoft dévoile le futur de ses outils de développement

Logiciels

Visual Studio 2010, .Net 4.0… et plus d’open source ?

Microsoft fait quelques confidences sur ses futurs produits de développement, à quelques semaines de la PDC (Professional Developers Conference), qui se déroulera à Los Angeles du 27 au 30 octobre 2008.

Avec Visual Studio 2010, la compagnie souhaite apporter une réponse adaptée aux solutions logicielles de nouvelle génération (y compris celles liées au cloud computing). Au menu, un environnement de développement plus accessible, et quelques fonctions bien senties. Sa sortie coïncidera avec celle du framework .Net 4.0. Microsoft ne précise pas la date exacte de disponibilité de ces deux produits.

Lors du crash d’une application en cours de développement, les testeurs pourront faire remonter diverses données : une copie d’écran et des informations de débogage complètes. Pratique, en particulier pour les bogues qui ne peuvent être reproduits aisément.

Un outil de gestion des développements (Application Life-cycle Management ou ALM) sera intégré en standard dans Visual Studio Team System 2010 (nom de code Rosario). Microsoft espère ainsi démocratiser ce genre de pratique qui vise à simplifier les phases de développement et de test. De nouveaux outils de modélisation seront également présents. Une version refondue du Team Foundation Server permettra d’améliorer les fonctions de collaboration.

Nous pouvons nous attendre enfin à l’intégration de plus d’éléments open source au sein des outils de développement de la firme. Ce mouvement tend effectivement à s’accélérer. Microsoft a ainsi récemment adopté jQuery dans Visual Studio. Cette bibliothèque JavaScript open source permet d’étendre l’offre Ajax de la compagnie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur