Microsoft dévoile les détails de Windows Server 2008

Logiciels

La nouvelle version du système d’exploitation pour serveurs sera placée sous le signe de la sécurité

Microsoft a donné de plus amples détails sur le nouveau Windows Server 2008, attendu pour le 27 février prochain. Le code du logiciel présentera le plus haut niveau de sécurité jamais offert avec les produits Microsoft, a promis Ben Fathi, vice-président du développement Windows chez Microsoft. Il aurait en effet fait l’objet de contrôles rigoureux et l’éditeur a assuré qu’il ne le publierait pas s’il n’était pas absolument sûr de son niveau de sécurité.

« L’année dernière, nous avons retardé trois lancements car nous n’étions pas satisfaits de la sécurité du produit », a-t-il déclaré.« Cette stratégie a affecté notre cycle de distribution mais c’était la meilleure décision à prendre pour nos clients. »

Le nouveau système d’exploitation intègrera pour la première fois Windows Server Virtualisation, une application qui permet la virtualisation des serveurs sur une seule machine tout en séparant distinctement chaque machine virtuelle afin de réduire les risques de sécurité.

Le système d’exploitation sera également équipé du système de chiffrement BitLocker, qui crypte l’intégralité du disque dur à des fins de sécurité. La technologie était initialement conçue pour les ordinateurs portables mais, selon Ben Fathi, la demande a été si forte que Microsoft a décidé de l’intégrer dans son système de serveur. « Quand nous avons intégré la technologie dans les ordinateurs portables, nos clients ont manifesté leur désir de la voir utiliser dans les bureaux de leurs filiales, afin qu’en cas de vol de serveur, les données demeurent inaccessibles », poursuit-il.

Les serveurs sont de plus en plus la cible de pirates, comme en témoigne l’attaque de First Response Finance, qui a ensuite utilisé ou vendu ses informations financières à des organisations criminelles. Microsoft intègrera également la technologie Network Access Protection, la version Microsoft du système Network Access Control de Cisco. Cette technologie définit des règles de sécurité pour les machines autorisées d’un réseau et interdit ou réduit l’accès au réseau de tout nouvel ordinateur qui ne répond pas aux critères.

Le système d’exploitation sera enfin doté de technologies de contrôle, conçues pour gérer l’utilisation des clés USB et des données auxquelles ils accèdent, ainsi que d’une console de gestion PKI.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur