Microsoft devra-t-il encore ouvrir ses sources ?

Régulations

Un politicien taïwanais demande à Microsoft d’ouvrir le code source de Windows, sans contrepartie

Microsoft vient à peine de s’engager auprès de la FTC, la commission des échanges de Taïwan, à réduire fortement le prix de la suite logicielle Office. Et voici qu’un politicien taïwanais tente de mettre fin aux échanges diplomatiques…

Hsieh Chang-chieh va déposer un recours auprès de la justice taïwanaise afin d’obtenir que Microsoft fournisse le code source de Windows, sans contrepartie. Microsoft Government Security Program On se souvient que Microsoft a pris l’initiative d’un programme, le GSP, pour Government Security Program, qui doit permettre à une cinquantaine de gouvernements signataires d’examiner les codes secrets de Windows. La Grande-Bretagne, la Russie, ainsi que l’OTAN, ont déjà signé le programme, et vingt autres pays sont en négociation avec Microsoft, dont la Chine. L’autre Chine, la République populaire et communiste, serait d’ailleurs en train de développer un programme source gouvernemental en partenariat avec Microsoft. Big deal?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur