Microsoft doit se plier aux exigences de la Corée du Sud

Régulations

Le géant du logiciel vient de perdre une importante bataille contre Séoul: il va devoir modifier Windows XP

L’affaire remonte au mois de décembre 2005 lorsque la Commision de la concurrence Sud Coréenne (FTC) a demandé à la firme de Redmond de supprimer les versions incrémentables de Windows Media Player et de MSN messenger dans les versions de son OS Windows XP qui se destinent au marché sud-coréen.

Le mastodonte va devoir respecter cette règle, car le groupe a déjà été condamné à cause de sa position dominante.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à l’instar de la Commission européenne, la FTC estime que le fait que des produits Microsoft soient préinstallés et impossibles à supprimer entrave le fonctionnement normal de la concurrence.

On retiendra que l’amende n’est pas négligeable. Selon le Figaro, elle s’élève à 32,8 millions de dollars. Il reste que Microsoft a bien l’intention de se défendre. Pour cela, le groupe dispose d’une armée de juristes et d’avocats.

Pour autant, cela n’a pas empêché Microsoft de devoir payer la coquette somme de 280,5 millions d’euros à la Commission de Bruxelles.

Aux Etats-Unis non plus, le géant du logiciel n’est pas intouchable. Dernièrement il a été menacé d’une sanction par le DoJ, ministère de la Justice.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur