Microsoft en quête d'un accord avec Yahoo 'au plus vite'

Cloud

Redmond reste seulement intéressé par l’activité moteur de recherche du portail

Une offre de Microsoft sur l’activité recherche de Yahoo prend forme. Et cette fois, les choses pourraient s’accélérer. Dans un entretien au Wall Street Journal, Steve Ballmer, p-dg de Microsoft n’a pas caché ses intentions.

“Je crois qu’un accord sur le moteur de recherches tombe vraiment sous le sens, pour Microsoft et pour Yahoo”, a-t-il déclaré. “Je crois que les bonnes idées ont intérêt à être réalisées rapidement plutôt que lentement. Donc, ce serait sûrement mieux pour nous deux, et certainement pour Yahoo, si on le faisait vite plutôt que tard”,a-t-il ajouté, tout en relevant qu’il restait encore à Yahoo à exprimer un intérêt pour un tel accord.

Le 20 novembre dernier, Steve Ballmer, patron de Microsoft réaffirmait ne plus être intéressé “par l’achat de l’ensemble de Yahoo“. Or, en parallèle, il a soutenu auprès de ses actionnaires que la compagnie serait “très ouverte” à une collaboration sur les recherches sur Internet…

Le montant d’une telle transaction n’a pas été évoqué. Mais selon les dernières rumeurs de la presse britannique, Microsoft serait prêt à débourser 20 milliards de dollars pour cette activité.

Pour Microsoft, un mouvement rapide sur le marché du Web est indispensable. Distancé dans la recherche et la pub en ligne, l’éditeur a besoin d’une alliance pour reprendre un peu de terrain à Google.“Nous sommes prêts à investir des montants significatifs dans nos activités en ligne, de 5 à 10% des revenus d’exploitation s’il le faut dans les cinq années à venir”, a souligné Steve Ballmer.

Mais depuis la démission de Jerry Yang, p-dg de Yahoo, tout devient possible. D’autant plus que le portail accumule les difficultés financières. En attendant, Microsoft débauche chez Yahoo. La firme a recruté Qi Lu, un ancien responsable de l’activité recherche du portail. L’homme connaît très bien Yahoo puisqu’il y a passé dix ans. Il dirigera les services en ligne de Microsoft à partir du 5 janvier et reportera directement à Steve Ballmer, p-dg du groupe.

Selon le dernier comScore qui couvre le marché de la recherche aux Etats-Unis pour le mois d’octobre, la part de marché de LiveSearch plafonne à 8,5%, exactement la même qu’un mois auparavant.

De son côté, Google écrase toujours le marché avec une part en progression de 0,2 point à 63,1%. Yahoo progresse de 0,3 point à 20,5%. Même associés, Microsoft et Yahoo peineraient à atteindre la moitié de la part de Google…

Rappelons que Microsoft a offert au printemps dernier 47 milliards de dollars pour la reprise de tous le portail. Mais toutes les propositions de Redmond ont été rejetées par Yang malgré l’hostilité de certains actionnaires dont Carl Icahn qui a tout fait pour mener à bien le mariage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur