Microsoft est condamné à payer ses taxes en Corée

Cloud

Même les meilleurs se font parfois prendre? A trop gonfler ses dépenses, Microsoft Korea a dû régler 58 millions de dollars au fisc sud coréen, dont 27 millions de taxes impayées

Entre 1997 et 2001, 27 millions de dollars de taxes se seraient évaporées de chez Microsoft en Corée du Sud. Selon le site d’information en ligne ‘JoongAng Ilbo’, Microsoft Korea aurait reconnu les faits: ses dépenses ont été gonflées.

Au final, la note que Microsoft aurait déjà réglée s’avère salée, car aux 32 milliards de wons (27 millions de dollars) de taxes impayées, la justice coréenne a ajouté des pénalités, ce qui porte la facture à 70 milliards de wons, ou 58 millions de dollars. Le fisc sud coréen aurait bien demandé plus, mais Microsoft a su argumenter, s’appuyant sur le fait que le traité sur les taxes signé entre les Etats-Unis et la Corée du Sud n’est pas applicable dans le cas évoqué. Ouf?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur