Microsoft et stockage : mirroring et ambitions

Réseaux

Paul Flessner dévoile la vision de l’éditeur sur le stockage, et annonce que Microsoft SQL Server 2005 va enfin intégrer la version finale du mirroring de bases de données

Comme nous évoluons de la gestion de la donnée transactionnelle au pré-transactionnel, avec le RFID et autres senseurs, nous allons faire face à une augmentation du volume des données dans un facteur de 10 à 100.” Paul Flessner, senior vice-président des plates-formes données et stockage de Microsoft, expose, dans une lettre pour promouvoir la mise à jour de SQL Server 2005, la vision du stockage à long terme de l’éditeur. “Comme une industrie, nous devons faire face à une explosion des données sans précédent, que nous allons devoir gérer, avec la capacité de l’organiser, de la résumer, et de donner des priorités à toutes ces informations qui deviennent une priorité clé pour les IT.” “Nous pouvons raisonnablement estimer que le coût du tera octet sera réduit de 1.000 dollars aujourd’hui, à 100 dollars en 2007. Les tendances historiques indiquent que dans 20 ans ou moins, nous serons capables de stocker numériquement littéralement tout, et le peta octet deviendra la mesure standard du stockage personnel“. Une vision réaliste du stockage, mais elle referme une interrogation qui vient en limiter la portée. En effet, s’il est évident que le coût du stockage va aller en se réduisant, il n’est pas certain que celui de la gestion des données suive au même rythme? Logiquement, Microsoft n’est pas un fabricant de systèmes de stockage mais bien un éditeur de logiciels ! Microsoft SQL Server 2005 adopte le mirroring

Le mirroring des bases de données est un des aspects nécessaires au maintient de la haute disponibilité de l’accès aux données. Une fonction qui a fait défaut à la base de données SQL Server 2005 de Microsoft lors de son lancement. Le vide va être comblé avec le SP1 (Service Pack 1) de SQL Server 2005, qui devrait être disponible à la fin du mois. Très attendu, le mirroring figurait en haut de la liste de nombreuses fonctionnalités qui devaient figurer sur la nouvelle génération de la base de données de Microsoft, mais qui ont manqué à l’appel lors de sa sortie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur