Microsoft fait la paix avec Intertrust: encore 440 millions de dollars…

Cloud

La firme règle ses différends ‘historiques’ les uns après les autres. Ce qui lui en coûte encore près d’un demi-milliard de dollars dans cet épisode

C’est le grand ménage de printemps chez Microsoft. Les grands litiges “historiques” de la firme sont réglés à grands coups de milliards de dollars. En effet, moins de deux semaines après avoir liquidé son contentieux avec Sun, pour 1,6 milliard de dollars, la firme annonce un accord à l’amiable avec Intertrust. Coût de la transaction: 440 millions de dollars.

Là encore, il s’agit d’une histoire ancienne qui empoisonnait la vie de l’éditeur depuis trois ans. Intertrust accusait notamment Microsoft d’avoir enfreint ses brevets dans la plupart de ses logiciels et tout particulièrement dans Windows. Détenu en partie par Sony et Philips, Intertrust est spécialisé dans la gestion des droits numériques (DRM pour ‘digital rights management‘), des techniques qui permettent de protéger les droits d’auteur à travers des fichiers multimédia anti-copie destinés à être mis en ligne. 440 millions de dollars, ce serait peu de chose pour Microsoft qui dispose d’un trésor de guerre estimé à 50 milliards de dollars. Même en faisant l’addition de ces réglements à l’amiable et de sa provision pour l’amende européenne pour abus de position dominante (460 millions d’euros), ce trésor n’est entamé que de 5%. Pour la firme, l’inquiétude est autre. A mesure que les problèmes sont réglés, d’autres apparaissent. En Corée du Sud, Microsoft est poursuivi pour… abus de position dominante (lire notre article ce jour). Ces procès à la chaîne et à la traîne finissaient par faire de la contre-publicité et par consommer beaucoup d’énergie au sein du groupe. Microsoft a donc décidé de les régler un à un, le plus souvent à l’amiable, donc en faisant un chèque -et souvent un gros chèque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur