Microsoft fait la paix avec Lindows: 20 millions $

Régulations

L’éditeur Lindows, obligé de se rebaptiser Linspire, a indiqué que Microsoft avait accepté ce paiement, dans le cadre d’un règlement à l’amiable soldant un conflit judiciaire remontant à 2001

Entre Lindows et Windows, la hache de guerre est enterrée. A coup de millions de dollars, comme d’habitude chez Microsoft. La firme a en effet accepté de racheter le nom Lindows.com à l’éditeur californien Lindows pour 20 millions de dollars. C’est la fin d’un conflit qui a opposé les deux entreprises depuis trois ans.

Rappel des faits. Microsoft reprochait à Lindows (qui édite une distribution Linux) d’avoir contrefait sa marque déposée Windows, et d’offrir via son site internet des produits ou services inspirés directement des technologies brevetées par le numéro un mondial des logiciels, notamment dans les médias numériques. Par ailleurs, la firme invoquait la quasi homonymie de marque. Microsoft a donc envoyé au front son armée d’avocats. De nombreux procès ont lieu aux Etats-Unis mais aussi dans d’autres pays comme la France. Certaines décisions sont favorables à la firme de Bill Gates, d’autres non. En avril dernier, souffrant du coût des procédures, les dirigeants de Lindows prennent la décision de changer le nom de leur système d’exploitation Linux, qui désormais s’appellera Linspire. La société de San Diego souhaite cependant conserver son nom, comme raison sociale. Elle devra continuer d’affronter Microsoft, qui dépose un recours. Un recours qui se règle finalement à l’amiable avec l’achat par Microsoft des noms Lindows et Lindows.com. L’accord prévoit l’abandon par Microsoft de ses actions en justice aux Etats-Unis mais aussi à l’étranger. Le nouveau Linspire aura perdu beaucoup de forces dans cette affaire. L’éditeur soulignait amèrement en avril “qu’il est difficile pour n’importe quelle entreprise de résister au grand nombre de plaintes lancées par le groupe le plus riche du monde” . Et maintenant la bourse

Débarrassé de ses soucis avec Microsoft, Linspire va pouvoir se consacrer à son grand chantier: son introduction en Bourse. L’éditeur a demandé l’autorisation d’introduire en Bourse 4,4 millions de titres au prix de 9 à 11 dollars, plus une surallocation de 660.000 titres.

En retenant un cours moyen de 10 dollars par action, la capitalisation boursière initiale serait de 206,6 millions de dollars. Lindows a perdu au premier trimestre 2004 1,6 million de dollars, sur un chiffre d’affaire d’un million. Sur la totalité de l’exercice 2003, sa perte avait été de 4,1 millions de dollars sur un chiffre d’affaires de 2,1 millions. La société estime le revenu net de sa future introduction en Bourse à environ 39,2 millions de dollars. Elle compte affecter ce montant à la mise au point et à la commercialisation de produits, d’après le document remis à la SEC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur