Microsoft fait la paix avec RealNetworks : 761 M$ !

Cloud

Les deux ennemis jurés ont donc trouvé un terrain d’entente. Comme d’habitude, Microsoft a sorti le carnet de chèques pour mettre fin aux plaintes anti-trust de son concurrent. Mieux, les deux éditeurs pourraient s’allier contre Apple

Depuis des années, RealNetworks accuse Microsoft d’abus de position dominante. L’éditeur a multiplié les plaintes, notamment en Europe auprès de la Commission. Les griefs sont nombreux mais en schématisant, Real reproche à Microsoft d’étouffer les lecteurs multimédias concurrents en incluant automatiquement Windows Media Player dans Windows.

Même si Real a obtenu gain de cause en Europe, la Commission oblige désormais Microsoft à vendre XP sans le Media Player, l’éditeur ne comptait pas en rester là. Harcelé depuis des années, Microsoft a donc décidé de ‘solder’ce dossier en utilisant son arme habituelle, le carnet de chèques. Selon le Wall Street Journal, la firme de Bill Gates va débourser la coquette somme de 761 millions de dollars pour mettre fin à son contentieux avec RealNetworks. C’est à grands coups de millions de dollars (voire de milliards) que Microsoft met fin à ses soucis judiciaires. Ce qui ne lui pose pas de problème étant donné son trésor de guerre estimé à plusieurs dizaines de milliards de dollars. Mais la note globale (Sun, IBM, Novell…) commence à être salée… (voir encadré). Outre le versement des 750 millions, Microsoft se serait engagé à faire la promotion des produits de RealNetworks (lecteurs, plate-formes de téléchargement, web-radio) via ses sites Internet. Et c’est quasiment le plus important. RealNetworks pourrait ainsi considérablement renforcer ses positions face au rouleau compresseur Apple et son iTunes. Les produits comme Rhapsody (téléchargement musical) pourraient être intégrés à MSN par exemple. Une possibilité d’autant plus probable que Microsoft n’arrive pas à se mettre d’accord avec les Majors du disque pour mettre en place un service de musique en ligne par abonnement (voir notre article). Bref, après s’être fait la guerre pendant presque dix ans, les deux entreprises ont finalement saisi l’intérêt d’une union pragmatique avec un seul et même objectif: déstabiliser Apple. La longue série des réglements à l’amiable de Microsoft

Pour Microsoft, l’équation est simple: à chaque problème son chèque… Des milliards de dollars ont été versés pour mettre fin à des procès et à des plaintes: Sun Microsystems: 1,9 milliard de dollars IBM: 775 millions de dollars Time Warner: 750 millions de dollars Novell: 536 millions de dollars Gateway: 150 millions de dollars


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur