Microsoft investit dans le web sémantique

Cloud

Le géant poursuit sa politique d’acquisition

Microsoft ne réduit pas le rythme. Au contraire. Selon le New York Times, le géant de Redmond aurait fait l’acquisition de Powerset pour un montant estimé à 100 millions de dollars, selon le blog Techcrunch. Il y a quelques jours, l’éditeur s’emparait de Mobicomp, un spécialiste des services mobiles.

Créée en 2005, la start-up basée à San Francisco, est un spécialiste du web sémantique. Cette prochaine mouture de la Toile devrait modifier l’expérience utilisateur, en proposant, entre autre, des résultats de recherche plus affinés grâce une meilleure compréhension du langage humain. En outre, Powerset collabore déjà avec un autre géant du Web communautaire : Wikipedia.

Pour Powerset, ce rapprochement ce justifie pleinement. “(…) Construire un moteur de recherche sémantique à grande échelle coûte cher et nécessite un effort d’ingénierie et des ressources informatiques supérieurs à ce que la plupart des start-up peuvent imaginer”.

Avec ce rachat, Microsoft poursuit et conforte sa politique de rachats stratégiques. Après la tentative de rachat avortée de Yahoo, le premier éditeur mondial de logiciel se concentre sur son propre moteur.

Rappelons également que dans ce même but, la firme de Redmond, a lancé quelques semaines auparavant une nouvelle initiative baptisée ‘ cashback ‘. Microsoft propose ainsi une compensation financière aux acheteurs ayant réalisé des achats via Live Search.

Pour mémoire, le moteur de recherche de Redmond ne concentre que 10% de part de marché, contre 60% pour Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur