Microsoft invite les hackers pour le Blue Hat

Régulations

L’éditeur américain renouvelle son expérience de l’an dernier en invitant des
hackers sur son campus de Redmond

Microsoft souhaite renforcer sa collaboration avec les ‘hackers’ pour corriger ce qui ne va pas dans ses solutions (et le travail ne manque pas…)

Les sujets abordés lors de cet évènement sont variés: sécurité mobile, hardware hacking, les outils de sécurité Microsoft et l’économie souterraine liée à la vente de vulnérabilités.

Cet évènement Blue Hat existe depuis deux ans. Il a été imaginé pour établir le dialogue entre la communauté des hackers et les ingénieurs de Microsoft.

L’éditeur souhaite que les chercheurs indépendants souvent très critiques vis-à-vis de ses OS lui expliquent comment appréhender et améliorer son approche de la sécurité.

Microsoft organise deux conférences Blue Hat par an. Il est difficile de pouvoir accéder à cette conférence plus ou moins secrète qui regroupe des centaines d’ingénieurs de Microsoft et les ‘hackers’ les plus performants du moment.

Le nom de « Blue Hat » fait référence à la conférence Black Hat security. La couleur bleue correspond à celle du badge des membres de Microsoft sur le campus.

« Ce rassemblement offre aux spécialistes de la sécurité une chance de partager des informations avec les équipes de Microsoft » explique Robert Hansen, CEO de Sectheory.com une société de conseils en sécurité informatique.

Parmi les intervenants de cette édition du Blue Hatn citons quelques célébrités du genre telles que David Maynor et Robert Graham d’Errata Security, Kevin Mahaffey et John Hering de Flexilis et Rob Thomas du Team Cymru.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur